Non, ce n'est pas que le plaisir de se la jouer rital, non ce n'est pas la facilité de soutenir une équipe placée chaque année dans les favoris, c'est le soutien d'un peuple pour ses racines, comme une impression d'hommage à ses ancêtres, ceux là même qui vinrent par convois entiers à l'issue du protocole de 1946 "des hommes contre du charbon". Le temps a passé et malgré les nouvelles générations, Charleroi c'est un peu l'Italie, per sempre !