1. Devenez célèbre

2. Assignez en justice les sites Internet qui ont relayés une information sur vous (fausse ou vraie, on s’en fout.be)

C’est simple, vous voici désormais riche.

Cette idée, on l’a doit à l’acteur (?) Olivier Martinez. La semaine passée, il a décidé d’assigner en justice le digg-like Fuzz pour avoir relayé une rumeur sur sa liaison avec une célèbre chanteuse australienne.

Une question s’impose : Les sites web communautaires sont-ils responsables du contenu créé par leurs utilisateurs ?

On en parle dans toute la blogosphère & digg-like francophone. C’est le gros buzz du moment, après Laure Manaudou à poil (je viens d’augmenter de 10% les stats d’opinionz), après Sarko et son « casse toi pauv’ con », voici Olivier Martinez face au web 2.0.

Le verdict du 26 mars pourrait-il changer certains aspects du web ?

Qu'en penses Cindy Sander ?

Le débat est lancé. Ou pas.

Allons manger des bifis.