Spam des années 80, mais spam jusqu'au bout des seins, comme dirait Michel Spamdou. Le spam est une plaie, mais c'est rigolo ; ça veut dire que le blog attire encore les foules (ou pas). Je profite donc ce cette fin de mois pour faire le tri dans le millier de spams et pour repartir propre et net.